Maroc : Pas de condamnations pour les deux jeunes marocaines poursuivies pour homosexualité.

A Marrakech, deux jeunes marocaines poursuivies pour homosexualité n’ont pas été condamnées, ce vendredi 9 décembre, et échapperont donc à la prison.

Agées de 16 et 17 ans, les deux jeunes filles, soupçonnées de s’être embrassées sur le toit d’une maison, avaient été arrêtées le 27 octobre 2016. Les deux mineures risquaient de six mois à trois ans de prison, peine maximum prévue par le code pénal marocain pour  » un acte impudique ou contre nature avec un individu du même sexe.  »

Les deux jeunes filles  » n’auront ni peine de prison, ni sursis  » s’est réjoui vendredi un de leurs avocats, soutenant que  » le dossier d’accusation ne tenait pas « . Selon les dires de la défense rapportés par l’ONG Human Rights Watch, les deux suspectes n’ont jamais reconnu les faits et ont affirmé qu’on les avait  » forcées à signer  » leurs aveux.

La même ONG condamne les conditions de détention particulièrement difficiles et rappelle que c’est la mère d’une des deux jeunes filles qui a déposé la plainte entraînant l’arrestation des deux mineures.

 » Cette arrestation était arbitraire  » selon l’association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), qui salue par ailleurs,  » la mobilisation nationale et internationale qui a payé « . Les militants marocains entendent poursuivre la mobilisation afn d’obtenir la fin de la criminalisation de l’homosexualité au Maroc.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register