Archives Recep Tayyip Erdogan : « Nous ne reconnaissons point de légitimité au Polisario »

Lors d’une conférence de presse au Maroc, au côté du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, en juin 2013, le Président de la Turquie qui était à ce moment-là, encore Premier Ministre, déclara que la Turquie ne reconnaissait pas le front séparatiste du Polisario. Le chef du gouvernement turc assura son soutien au Maroc dans le cadre d’une solution négociée, juste, durable et acceptable par les deux parties dans le cadre de négociations menées sous l’égide du Conseil de sécurité de l’ONU. Pour Erdogan, le Polisario est « une organistaion terroriste qu’il faut combattre ».

Il avait de ce fait anticipé toutes manoeuvres falsificatrices du régime algérien, pour sa future visite à Alger, en envoyant depuis Rabat, un message clair aux autorités algériennes, disant qu’il serait inutile de mentir médiatiquement sur une éventuelle position turque pro-polisarienne, interdisant même toutes photos du Premier Ministre turc avec des membres du Polisario. Il avait aussi souligné qu’il serait vital pour l’avenir de la région que « le différend qui sépare deux pays frères comme le Maroc et l’Algérie » soit réglé, sous de bons hospices et avait émis le souhait de voir les frontières maroco-algériennes réouvertes dans les meilleurs délais.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register