Ban Ki-moon pour la prorogation d’un an du mandat de la Minurso.

Le rapport préliminaire du Secrétaire général de l’ONU a été transmis aux membres du Conseil de sécurité.

Dans la nuit de lundi à mardi, a été transmis aux Quinze, le rapport très attendu de Ban Ki-moon concernant le Sahara marocain, dans lequel, le Secrétaire général tente de calmer les tensions en réitérant «  ses regrets pour le malentendu  » dû à ses propos lors de sa dernière visite dans la région.

Fait marquant dans ce rapport préliminaire, Ban Ki-moon demande au Conseil de sécurité, la prorogation du mandat de la Minurso pour une année de plus, soit jusqu’à la fin du mois d’avril 2017. Le Secrétaire général de l’ONU semble décider à réintégrer la totalité de la composante civile de la Minurso. Evènement qui risque d’envenimer les relations déjà tendues entre le royaume du Maroc et le Secrétaire général de l’ONU. Ce dernier espère contraindre le Maroc à revenir sur sa décision d’expulser des membres de la Minurso.

Autre fait marquant,  » l’autodétermination « . Le rapport du Secrétaire général, ne comportant ni mots, ni terminologies pouvant exacerber les tensions avec le Maroc, laisse tout de même perplexe quant à la persistance avec laquelle, Ban Ki-moon, évoque la question de  » l’autodétermination « .

La prochaine réunion du Conseil de sécurité sur l’affaire du Sahara marocain doit avoir lieu, au plus tard, la semaine prochaine.

La prochaine résolution du Conseil de sécurité sera très attendue sachant que les membres du Conseil de sécurité sont restés neutres dans la crise entre le Maroc et Ki-moon alors que ce dernier a tout fait pour obtenir une condamnation des mesures prises par le Royaume depuis le déclenchement de la crise. Pour rappel, c’est la Chine qui assume la présidence du Conseil de sécurité pour tout le mois d’avril

(Source Aujourd’hui le Maroc)

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register