La Commission Européenne veut inclure les produits du Sahara dans l’accord Maroc-UE

Le Conseil de l’Union Européenne, a adopté, hier, un mandat de négociation sur les produits agricoles qui lient le Maroc et l’Union Européenne.

Ce mandat de négociation prévoit des négociations avec la partie marocaine pour une date, un lieu de réunion et la première session de négociation. L’objectif sera de fixer des tarifs préférentiels aux marchandises provenant du Sahara. D’un point de vue légal, c’est une réponse approprié à l’arrêt de la CJUE qui a émis un arrêt en décembre 2016 disposant que « les accords d’association et de libéralisation conclus entre l’UE et le Maroc ne sont pas applicables au Sahara« .

En effet, ce même arrêt précisait que le Front Polisario n’était pas le représentant des Saharaouis pour décider de la redistribution des richesses ou porter plainte sur les affaires commerciales liant le Sahara. Les parlementaires européens ont également signifiés qu’un accord des populations et de leurs représentants pourrait démontrer que les richesses profitent aux Sahraouis.

Ce mandat de négociation pourrait durer 1 an avant une ratification du Parlement Européen. Ce qui est sûr, c’est que l’Union Européenne défend ses intérêts comme le Maroc au détriment du lobbying actif Algérie-Polisario représenté par l’ambassadeur algérien en Belgique : Amar Belani.

 

 

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register