Des complications dans les rouages de Brahim Ghali.

Le chef du polisario a prévu les vendredi 18 et samedi 19 novembre en Espagne, un petit séjour pour assister à la conférence des associations soutenant le mouvement séparatiste en Europe. José la Mata, le juge du tribunal de l’Audiencia Nacional de Madrid, a ordonné la réouverture des poursuites pénales pour  » génocide et crimes contre l’humanité  » contre le chef de la pseudo R.A.S.D.

Après la plainte déposée en 2008 par l’Association sahraouie de défense des droits de l’Homme qui, avait accusé 23 gradés du Polisario et cinq officiers de l’armée algérienne de  » génocide « ,  » torture  » et  » disparition « . Le juge répondra favorablement.

Suite à sa désignation à la tête du Polisario en juillet dernier, Brahim Ghali pariait sur une reconnaissance internationale de la R.A.S.D., à travers l’Espagne. Mais la décision du juge est irréversible.

Rappelons-le, suite à une plainte déposée d’une jeune Sahraouie en Espagne pour  » esclavagisme « , Brahim Ghali avait fui Madrid en 2008, où il exerçait les fonctions de représentant du Front, juste après la convocation par un juge du tribunal de l’Audiencia Nacional.

 

Mohammed Tabit389 Posts

Directeur technique du groupe discovery morocco.Entrepreneur web et dévelopeur marocain.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register