Al Hoceima : Un policier risque un handicap à vie

La sortie de Nasser Zefzafi, leader autoproclamé du mouvement « Hirak » et de ses soutiens vendredi à Al Hoceima a provoqué de sérieux dégâts. Après la violation de plusieurs articles du code pénal, la police avait reçu l’ordre d’interpeller Zefzafi. Afin de s’enfuir en toute sérénité, des gamins lancaient des pierres et des barres de fers sur les forces de l’ordre qui se sont exposées à un caillassage systématique de la part de hordes gonflées à bloc par leur leader.

Plusieurs policiers ont été touchés par des projectiles et subi des blessures plus ou moins graves. Certains d’entre eux ont été admis à l’hôpital Mohammed V pour y subir des soins. Après plusieurs jours, tous pourront quitter l’hôpital sauf un seul, dont l’état est jugé très grave puisqu’il risque de devenir hémiplégique toute sa vie.

Nasser Zafzafi, actuellement en fuite, est toujours activement recherché par les forces de l’ordre du Maroc. Après la violation du Code Pénal et de la Constitution suite à l’interruption, de force, de la prière du Vendredi, un mandat d’arrêt a été prononcée par le procureur général du Roi au sein du Tribunal d’Al Hoceima.

 

Mohammed Tabit389 Posts

Directeur technique du groupe discovery morocco.Entrepreneur web et dévelopeur marocain.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register