La conquête de l’Everest, une grande expérience et une leçon de vie – Bouchra Baibanou

La conquête du mont Everest, le plus haut sommet de la planète, situé sur la frontière entre le Népal et le Tibet, a été une grande expérience et une leçon de vie, a affirmé, mardi à Rabat, l’alpiniste, Bouchra Baibanou, première femme marocaine à avoir escaladé les 8.848 mètres du “Toit du monde”.

“Arriver à l’Everest a été une grande expérience pour moi, une leçon de vie où j’ai appris à me surpasser, à supporter le froid, le manque de la famille et la solitude”, a confié la championne à la MAP, en marge d’une conférence de presse pour revenir sur cette aventure qu’elle a vécue fin mai dernier.

Accompagnée de 10 personnes de différentes nationalités, la phase finale pour atteindre le sommet s’est déroulée en 5 jours et a été réalisée en quatre étapes, dans des conditions difficiles, un grand froid et un vent à plus de 50km/h, a souligné Bouchra.

L’alpiniste a ajouté que cette expédition, qui a duré plus d’un mois et demi, a nécessité patience et détermination, notant qu’elle a appris à affronter la mort et que son seul souci, une fois au sommet était de redescendre saine et sauve.

“Il s’agit, certes, d’une expérience grandiose pleine d’émotions et de fierté, mais grimper au sommet de la plus haute montagne du monde ne s’improvise pas, il se prévoit longtemps à l’avance et nécessite de l’entrainement physique et psychique, de la motivation et de la concentration”, a-t-elle estimé.

Bouchra a également précisé que cette expérience a été pour elle l’occasion d’admirer différents paysages, exprimant le souhait que son exploit puisse inspirer toutes les femmes marocaines qui aspirent à réaliser leurs rêves.

“La femme a beaucoup de potentialités, elle doit oser demander, rêver et réaliser son rêve pour donner un exemple à ses enfants”, a-t-elle dit.

Cette expédition (deux mois) s’inscrit dans le cadre d’une série de six autres ayant déjà été effectuées au Kilimandjaro, plus haut sommet de l’Afrique (5895 m) en mars 2011, au Mont Blanc, le plus haut sommet de l’Europe Occidentale (4880 m) deux fois, au Mont Elbrouze (5642m), le plus haut sommet de l’Europe situé au nord du Caucase en juin 2012, à l’Aconcagua (6962m), le plus haut sommet de l’Amérique du sud situé entre l’Argentine et le Chili en janvier 2014, au Mont McKinley (6194m) le plus haut sommet de l’Amérique du nord situé au centre de l’Alaska en juin 2014 et enfin au Puncak Jaya en Indonésie, le plus haut sommet de l’Océanie située sur l’île de Nouvelle-Guinée (4884m) en novembre 2015.

En réalisant cette ascension, Bouchra Baibanou (47 ans) est désormais la première alpiniste marocaine et nord-africaine à réussir ce grand challenge. Elle ambitionne de gravir le mont Massif Vinson en Antarctique pour clôturer son projet des sept sommets qui l’a commencé en 2011.

En 2009, cette ingénieure d’Etat et fonctionnaire au ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, a aussi fondé une association baptisée “Delta Evasion”, visant la promotion de l’écotourisme au Maroc comme moyen de développement durable.

Via MAP

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register