Reggada, la danse des guerriers !

Reggada, danse emblématique du Rif oriental
Danse et musique traditionnelle marocaine, Reggada tire son nom de « Aïn Reggada » un village à environ 10 km de Berkane.

Elle est également connue en amazighe sous le nom de  » Imedyazen « .

Parmi les instruments utilisés, figurent le Adjoun (Bendir) pour la percussion, le Zamar sorte de flûte et la Rhaïta qui est aussi une flûte mais à plusieurs trous.

Ce fut une danse pratiquée par les guerriers du Rif qui, lorsqu’ils fêtaient leurs victoires sur leurs ennemis, traduisaient leur joie en bougeant des épaules, en frappant du pied sur le sol et en tenant un fusil et le tout accompagné du rythme de la musique.

De tels mouvements symbolisaient la fierté des combattants à venir à bout de leurs adversaires et à montrer avec gloire l’appartenance de leur territoire.

Reprise par plusieurs artistes, « Ga3 Ga3 Zoubida » reste une des chansons les plus connus de Reggada. On raconte qu’elle fut chantée durant plusieurs siècles et notamment en faveur de Kahina, reine des Aurès (Région actuelle de l’Est de l’Algérie) qui a tenu tête aux Arabes au 7ème siècle lors de la conquête musulmane de l’Afrique du Nord.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register