La Vallée du Bouregreg, synonyme du renouveau marocain.

Depuis maintenant plus de 10 ans, la Vallée du Bouregreg est un chantier à ciel ouvert que peuvent admirer les habitants de Rabat et Salé lorsqu’ils traversent le pont du Bouregreg. Si ces projets durent depuis longtemps (depuis janvier 2006 après l’approbation de Sa Majesté le Roi Mohamed VI) c’est parce que l’Agence pour l’Aménagement de la Vallée du Bouregreg voit grand pour la population de Rabat-Salé.

En effet, de multiples projets sont en cours de construction dans ce chantier de 6000 ha, mais certains ont déjà été inaugurés tels que le Tunnel de l’Oudaya à Rabat ou la Marina de Salé (d’autres tranches sont en cours de livraison) qui réuni des centaines de personnes et des dizaines de bateaux chaque jour. Bien que ces projets soient un grand pas pour les deux villes voisines, d’autres sont en construction. On peut ainsi parler du projet du Grand Théâtre, synonyme du renouveau culturel de la capitale marocaine.

Le Grand Théâtre de Rabat-Salé est un projet dessiné par la célèbre architecte Zaha Hadid. Son design futuriste fait de lui un théâtre hors-norme et sa taille est estimée à 27 000 mètres carrés. Cet édifice abritera des spectacles de danses traditionnelles et modernes, des scènes théâtrales, de l’opéra ainsi que de la musique symphonique. Le Grand Théâtre de Rabat-Salé, comporte un amphithéâtre en plein air pour les représentations musicales, un studio de création, une grande salle de spectacle et une salle polyvalente pour les petites représentations. Son coût est estimé à 1,35 milliards de dhs.

Mais ce n’est pas tout, d’autres projets grandioses vont ainsi voir le jour et l’un des plus proches de la finition est le pont à haubans de Rabat, élément important de l’autoroute de contournement de Rabat. Ce projet est très spectaculaire et cela se voit avec ses polynômes haut de 200 mètres faisant de lui le plus grand de son genre en Afrique ainsi que dans le monde arabe. Le projet du pont à haubans a été livré en juin 2015, il ne reste actuellement que les finitions. Cet édifice qui facilitera le trafic dans la zone du Bouregreg, accueillera 13 000 véhicules par jour, est long de 41,5 km et son budget est estimé à plus de 735 millions de dhs.

On a parlé du projet proche de la fin, maintenant place à un projet qui vient à peine d’être inauguré par Sa Majesté le Roi Mohamed VI dernièrement. En effet, il s’agit ici d’un investissement privé, en l’occurrence du gratte-ciel de la BMCE Bank of Africa. Le Président Directeur Général de la BMCE, Othman Benjelloun a ainsi imaginé une tour de 250 mètres pour sa banque. C’est donc dans la préfecture de la ville de Salé que cette tour naîtra en 2019. Ce gratte-ciel sera composé de 45 étages et se voit attribuer un budget de 3 milliards de dhs. Du haut de ses 250 mètres, la tour devrait accueillir des bureaux dans les 12 premiers étages, des services de commerce, une cinquantaine d’appartements entre le 13e et 26e étage et enfin un hôtel de luxe dans les étages supérieurs. Le design de cette tour à été mis entre les mains de l’architecte espagnol Rafael de La-Hoz et de Hakim Benjelloun.

D’autres projets verront le jour dans la zone du Bouregreg à qui un budget de 18 milliards de dhs a été attribuée mais entre le Grand Théâtre, la plus grande tour du Maroc, le plus haut pont à haubans ainsi qu’une Marina luxueuse et pleins d’autres projets à l’avenir, nul doute que la Vallée du Bouregreg aura un nouveau visage d’ici quelques années, donnant ainsi un peu plus de lumière et de valeur à ses deux villes historiques que sont Salé et la capitale marocaine Rabat.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register