Le come-back des Lions !

Après avoir été banni de la Coupe d’Afrique, après des mois de lutte pour obtenir la possibilité de participer à nouveau à la compétition, après une instabilité totale au niveau de la fédération, après 2 ans de matchs amicaux et la dégringolade au classement FIFA qui s’en est suivi, le Maroc fait peau neuve, terrasse les numéros 1 africain à domicile et sur leurs terres avec un nouveau coach et des nouveaux joueurs, avec une préparation en un temps record, obtient sa qualification avant tous les autres grands d’Afrique, et lance un signal fort à tout le continent !

Hier, le Maroc a enfin pris ses responsabilités et s’est rendu à l’évidence : nous sommes africain ! Finit le complexe de supériorité, cette mentalité qui pouvait coller à certains joueurs comme quoi nous ne serions pas fait pour le jeu africain mais plutôt pour le jeu européen, que nos grigris ne pouvaient réussi sur des « champs de patate » et autres synthétiques, que les arbitres africains ont une dent contre le Maroc, et j’en passe… Non, hier, les lions se sont mis à jouer comme un grand d’Afrique digne de ce nom ! Oh certes le réalisme n’y était pas, un penalty à l’aller, un autre au retour, un carton rouge du coté des Requins, un grand nombre de frappes non cadrés, mais ces victoires sont-elles volés quand on observe la physionomie des matchs ?

Les Lions de l’Atlas, mené par un Renard qui par sa ruse porte bien son nom, ont travaillé dans l’ombre, sérieusement, avec concentration et se sont présentés face à leurs adversaires avec beaucoup d’humilité. Il est rare de voir le Maroc se qualifier si tôt, en général nous galérons assez longtemps pour arracher une qualification au raccroc durant des barrages houleux et stressants. Cette fois il n’en est rien ; Badou Zaki avait fait le travail, Hervé Renard l’a poursuivi comme il se devait, et aujourd’hui nous sommes au Gabon !

Quand à nous, supporters, nous ne devons pas bouder notre plaisir, bien au contraire. Nous n’avons aucune honte à avoir d’avoir produit par moment un jeu qui n’est peut être pas celui que l’on préfère. Ce qui compte c’est que cela fait tellement longtemps que l’on a pas été dans cette situation favorable, que ça serait un crime de ne pas s’en réjouir. Alors bravo à nos lions, et avec ce billet décroché pour la prochaine CAN, on peut préparer les qualifications à la Coupe du Monde 2018 sereinement, envisager un bel avenir et enfin montrer que le Lion dort mais ne meurt jamais !

Amine K.

 

Mohammed Tabit389 Posts

Directeur technique du groupe discovery morocco.Entrepreneur web et dévelopeur marocain.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register