Maroc/Ban Ki-moon : Second échec pour le secrétaire général des Nations Unis.

Ban Ki-moon a essuyé un nouvel échec, ce lundi 21 mars 2016, au Conseil de sécurité à New-York. Le secrétaire général des Nations Unis demandait le soutien des Quinze face au conflit dû à ses propos, lors de sa récente visite au Sahara, où il avait qualifié « d’occupation » la situation de la région avant de présenter ses excuses.

Les membres du Conseil de sécurité se sont voulu prudent en prenant une position modérée face aux voix des partisans du Polisario qui demandaient un appui clair à Ban Ki-moon et une condamnation du Maroc. D’après le Porte-parole adjoint de Ban Ki-moon Farhan Haq, les Quinze et de hauts responsables de l’ONU, sont en contact aves les autorités marocaines en vue de trouver une solution acceptable des deux côtés, et l’ONU tient le Polisario informé de la situation.

A l’expulsion des 83 membres du personnel civil de la MINUSRSO qui ont quitté le territoire marocain entre les 19 et 20 mars, vient s’ajouter la demande de Rabat à l’ONU concernant la fermeture de son bureau militaire de liaison à Dakhla. Une autre sanction pour la MINURSO dont les membres expuslés ont temporairement rejoint ceux qui étaient déjà en dehors de la zone de mission. Farhan Haq déclare aussi que les membres travaillent à présent à partir de Las Palmas aux Iles Canaries ou sont en congé dans les foyers et que les Nations Unies et la MINURSO assureront la sécurité et le bien-être de leurs militaires et personnel civil afin qu’ils ne soient pas menacés. L’on sait cependant que peu avant la réunion, un fonctionnaire de l’ONU mettait en garde contre les conséquences de cette expulsion disant que « sans une force de maintien de la paix efficace, il y a un risque de retour à des tensions accrues et même des conflits. » Point de vue partagé par le représentant du Front Polisario à l’ONU, Ahmed Boukhari qui déclara à la press que la France et l’Arabie Saoudite voulaient déclencher une guerre dans la région, similaire à celles en Syrie ou au Yémen.

Affaire à suivre…

 

1 Comment

  • Nabil EZ-ZAHER Reply

    mars 23, 2016 at 10:00

    Source de L’article: Aujourd’hui le Maroc.ma

     

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register