Mercedes-Benz est née en partie au Maroc lors d’une mission diplomatique !

Copyright : DR
Fait historique peu connu du grand public : Mercedes-Benz est née en partie au Maroc lors d’une mission diplomatique.
 
Outre le fait que le Sultan Hassan Ier a été parmi les premiers à recevoir un véhicule de la marque allemande, le fondateur de Mercedes, a vécu au Maroc dans un premier temps à Tanger puis à Tetouan.
 
Son fondateur Emil Jellinek, originaire de l’Empire Austro-Hongrois était de confession juive, il rencontre à Tétouan l’amour de sa vie, une marocaine de confession juive séfarade.
Il est rappelé à Vienne pour une mission militaire et quitta le Maroc avec son épouse en 1874.
Emil Jellinek aura avec son épouse, une fille du nom de Mercedes, qui a servit d’inspiration pour le fondateur.
 
Hassan Ier, Sultan marocain de la Dynastie actuelle Alaouite, a émis une commande. En 1892, il reçoit au Maroc une voiture qui existe en très peu d’exemplaire à travers le Monde. Ainsi, Hassan Ier reçoit le premier modèle historique de la marque allemande.
Hassan Ier qui a conduit très peu le véhicule, est considéré comme étant le premier conducteur d’un véhicule moderne au Maroc. Aujourd’hui, la voiture du Sultan marocain est exposée au musée Mercedes-Benz à Stuttgart.
 
Mercedes-Benz fournit la monarchie marocaine de plusieurs modèles de voitures, pour preuve, le Roi détient une limousine sur-mesure ainsi que plusieurs modèles qui sont unique et sont préservés dans les domaines royaux.
 

Samy .A82 Posts

Étudiant en science politique, droit et spécialiste de nombreuses questions marocaines. Animateur chez Radio Atlas et journaliste chez Discovery Morocco.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register