Parti de l’Istiqlal : Vers un départ de Hamid Chabat ?

Les opposants de Hamid Chabat souhaitent passer à la vitesse supérieure. Ils ont réussi, ce mardi, à rallier à leur cause une majorité confortable des parlementaires de l’Istiqlal. Malgré cette mobilisation, se débarrasser de Chabat ne sera pas tâche aisée.

Après la fronde de 14 membres du comité exécutif de l’Istiqlal sur 22, ce mardi a connu le lancement de la 2e phase du processus d’éviction du secrétaire général.

Le sahraoui Hamdi Ould Errechid, un ancien fidèle de Chabat, a réussi à réunir dans sa villa à Rabat la majorité des parlementaires du PI, environ 38 députés sur 46 et 21 conseillers sur un total de 25, pour réclamer à l’unisson le départ de l’ancien maire de Fès. Les présidents des deux groupes parlementaires (Noureddine Modiane à la Chambre basse et Abdeslam Lebbar à la Chambre haute) ont répondu présent à cet appel.

Les frondeurs entendent modifier les statuts du parti afin de baliser le terrain à la candidature de Nizar Baraka lors du prochain congrès. Cependant, Nizar Baraka, président du CESE ne siège pas au Comité exécutif du PI. Ainsi, il ne peut prétendre à la direction du parti de l’indépendance.

Feu M’Hamed Boucetta avait conseillé ses amis d’éviter la confrontation directe et d’essayer de trouver un compromis avec le secrétaire général sur les conditions de son départ.

Enfin, l’état des forces reste entre les mains de Hamid Chabat qui dispose encore de nombreux soutiens.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register