Que retenir du Conseil de Sécurité ?

Alors que le Maroc vient d’affirmer qu’il prendrait des mesures « irrévocables » selon son Ministre des Affaires Étrangères, Salaheddine Mezouar, un Conseil de Sécurité a eu lieu pour discuter de cette période noire entre le Maroc et l’ONU.

Ce Conseil de Sécurité, composé de 15 membres et présidé par l’angolais Ismael Gaspar Martins a porté sur les relations Maroc-ONU. Ainsi, durant ce Conseil, l’Egypte, la France, le Sénégal mais aussi le Japon, ont apporté leur soutien au Maroc vis à vis de la cause saharienne selon des diplomates cités par l’AFP. Néanmoins, les pays membres du Conseil de Sécurité montrent toutefois leurs inquiétudes vis à vis des mesures prises par le Maroc qui, selon son Ministre des Affaires Étrangères, compte réduire son aide à la mission saharienne de l’ONU, la Minurso.  Toutefois, afin de retrouver une relation stable entre le Maroc et l’ONU, la solution privilégiée à été d’une discussion directe entre le Maroc et l’ONU afin de trouver un accord bilatéral et que les relations reviennent comme elles l’étaient avant les propos du secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon au sujet du Sahara. Pour y parvenir, chaque membre du Conseil de Sécurité va, individuellement, dialoguer avec le Maroc pour faire évoluer la situation.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register