Usa/New-York : Titre choc du magazine américain  » Foreign Policy  » sur le Maroc.

Le magazine américain accuse le Maroc d’être  » au coeur du terrorisme mondial  » et compare le nord du pays à la région Helmand en Afghanistan.

Le bimestriel ultra conservateur américain  » Foreign Policy  » accuse le Maroc et sa région nord du Rif d’être  » au coeur du terrorisme mondial « .

 » Morocco’s Outlaw Country Is the Heartland of Global Terrorism  » (soit : Le Maroc : Pays hors la loi au coeur du terrorisme mondial), titre donné à l’article par Foreign Policy et signé par une collaboratrice de la chaîne France 24, Leela Jacinto.

Dans son article stigmatisant non seulement tout un pays mais aussi la population de toute la région du Rif, le magazine américain appelle à chercher les causes des attentats terroristes qui ont frappé Paris et Bruxelles, au nord du Maroc, et plus précisément chez les rifains.

L’on se souvient en 2007, que des enquêteurs des services français des Renseignements Généraux (RG) et du Centre Nacional de Inteligencia (CNI, Espagne), ont conclu que les terroristes qui ont fait exploser les trains de Madrid en 2004 avaient obtenu des explosifs contre d’importantes quantités de cannabis. Le lien entre le cannabis marocain et le terrorisme est, une fois de plus, mis sur la table suite aux derniers attentats en Europe.

Différentes analyses publiées par la presse dont ce magazine, laisse entendre que certains bénéfices du cannabis financeraient le  » terrorisme islamique « , menace permanente en Europe.

De nombreux observateurs soupçonnent même une éventuelle implication des services secrets marocains dans la manipulation des terroristes, dans le but d’imposer le Maroc en allié indispensable dans la lutte contre le terrorisme afin de s’assurer le soutien des européens dans la question du Sahara Occidental.

Comme si cela ne suffisait pas, Foreign Policy pousse la caricature encore plus loin, au point de comparer la région du Rif, à la région de Helmand, en Afghanistan, qui est une province contrôlée par les talibans et par les mafias de l’opium et où l’OTAN mène des opérations militaires.

Et toujours selon le magazine, les rifains sont une population aussi autarcique et religieusement radicalisée que le sont les talibans, en plus d’être des bandits depuis des siècles et autant anti-monarchiques que sont les talibans anti-Etat afghan.

 

Mohammed Tabit389 Posts

Directeur technique du groupe discovery morocco.Entrepreneur web et dévelopeur marocain.

1 Comment

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register