Bagdad: Au moins 119 morts dans un attentat revendiqué par l’EI

Au moins 119 personnes ont été tuées et plus de 140 blessés dimanche 3 juillet avant l’aube dans un attentat suicide à Bagdad revendiqué par le groupe djihadiste Etat Islamique (EI), ont indiqué des responsables

Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier perpétré dans la capitale irakienne cette année. L’attaque a frappé une rue commerçante bondée du quartier de Karrada, où de nombreux habitants vont faire leurs courses avant la fête marquant la fin du Ramadan.

Une deuxième explosion s’est produite quasiment au même moment dans le quartier chiite d’Al Chaab, dans le nord de la capitale irakienne. Une mine a explosé, faisant deux morts.

La communauté chiite encore visée

Dans un communiqué diffusé par SITE, le centre américain de surveillance de sites djihadistes , l’EI, une organisation radicale sunnite, a affirmé que l’un de ses combattants avait fait exploser une voiture piégée près d’un rassemblement de chiites, une communauté musulmane majoritaire en Irak considérée comme hérétitique pour l’EI.

Ces attaques surviennent une semaine après la perte de son fief de Fallouja, à 50 km à l’ouest de Bagdad, tombé le 26 juin aux mains des troupes pro-gouvernementales soutenues par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, après une offensive de plusieurs semaines.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register