M.Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies, défie l’Algérie.

 » Il est temps que le monde sache enfin le nombre réel des populations des camps de Tindouf. Continuer de s’y opposer, c’est vouloir cacher la réalité de leur nombre, qui est moins de 30.000  » a déclaré, la semaine dernière, Omar Hilale, ambassadeur du Maroc aux Nations unies, devant la 4ème Commission.

Appel qui fait suite aux préoccupations exprimées depuis des décennie par le Maroc, concernant l’enregistrement des populations des camps de Tindouf et les doutes qu’il a formulés sur leur chiffre réel, ainsi que les conséquences de leur non-enregistrement sur le détournement de l’aide humanitaire.

 » Si elle conteste ce chiffre, elle n’a qu’à relever le défi de permettre au HCR de procéder à leur enregistrement et leur recensement, seul et unique moyen de connaître la vérité  » lance Omar Hilale.

Le représentant du royaume ajoute que  » cette absence d’enregistrement a facilité le détournement à grande échelle de l’aide humanitaire destinée aux populations des camps de Tindouf, du fait du refus du pays hôte de respecter ses obligations statutaires.  »

De ce fait,   » cela constitue une violation flagrante de la Convention de Genève de 1951, des résolutions du Conseil de Sécurité depuis 2011 et des recommandations du Secrétaire Général […]  »

 » Comble de l’absence de gouvernance démocratique, le leadership de ce mouvement ne change que lorsque ses membres décèdent  » a-t-il souligné, concluant que là encore,  » le choix des hauts responsables du polisario n’est certainement pas entre les mains des populations des camps. Il est imposé par Alger, comme ce fut le cas pour le successeur de Mohamed Abdelaziz. »

 

Mohammed Tabit389 Posts

Directeur technique du groupe discovery morocco.Entrepreneur web et dévelopeur marocain.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register