Mohammed VI sera-t-il le futur président de l’Union Africaine ?

Fort de son succès diplomatique, Mohammed VI a réussi son pari d’intégrer le Maroc dans l’Union Africaine. Toutefois, le souverain chérifien est conscient d’avoir gagner une bataille avant l’ultime. Bien que le Polisario et ses mentors sont isolés sur le continent, l’expulsion du Polisario de l’UA se fera de manière progressive.

Afin de faire bouger les lignes sur le dossier du Sahara, le Maroc a besoin d’être présent au coeur des institutions panafricaines : Commission, Conseil de la Paix et de la Sécurité, Présidence de l’UA etc. L’Afrique souhaite retrouver un leader dans le continent africain qu’elle a perdu en Mouammar Kadhafi. Le sud-africain Jacob Zuma est discrédité suite aux multiples scandales de corruption et des relations peu influentes (excepté le Sud) à l’échelle continentale.

Mohammed VI bénéfice d’une grande popularité dans de nombreux pays africains pour sa vision de coopération Sud-Sud et de partages d’expérience. En effet, les modèles de pétro-dollars prônées par Kadhafi et l’Algérie ne séduisent plus. La politique des chèques est une politique improductive où seuls les chefs d’Etats étaient les bénéficiaires, au détriment, des peuples africains. L’approche de Mohammed VI consiste à favoriser l’émergence économique des pays africains, ce qui intéresse les dirigeants africains pour leur réélection.

De plus,  les tournées africaines du Roi ont permis au Maroc de consolider une politique qui s’étend de l’Ouest à l’Est de l’Afrique en passant par l’Afrique australe. Une telle popularité pourrait être exploitée pour contrer définitivement l’axe anti-marocain représenté par Alger-Pretoria.

 

 

Mohammed Tabit389 Posts

Directeur technique du groupe discovery morocco.Entrepreneur web et dévelopeur marocain.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register