La rivalité Maroc-Afrique du Sud monte en puissance

Dans un rapport du ministère des affaires étrangères en France, les relations diplomatiques Maroc-Afrique du Sud ne devraient pas s’améliorer. En effet, la rivalité économique et géostratégique des deux pays ne cesse de s’intensifier.

Le Maroc et l’Afrique du Sud, ambitionnent, l’un et l’autre, de s’imposer en hub économique continental et en tant que pivots politiques et stratégiques.

Il y a une zone de confort sur le continent ce qui pourrait aboutir à une sorte de partage géostratégique entre les deux : la zone ouest et centrafricaine correspond à la zone de confort du Royaume. Tandis que l’Afrique de l’Est et australe est sous influence sud-africaine. Toutefois la realpolitik impose au Maroc d’intensifier ses relations avec l’Est comme en témoigne les visites royales au Rwanda, Tanzanie, Zambie.

Royal Air Maroc ouvre sans cesse de nouvelles lignes directes à destinations de l’Afrique subsaharienne. Le Maroc a aussi créé une place financière, la Casablanca Finance City. Enfin, il cherche à développer ses capacités logistiques pour échanger avec l’Afrique subsaharienne, dans un contexte où les infrastructures de transport intra-africaines restent largement défaillantes et pénalisent les échanges.

Le Royaume a ainsi créé le port en eaux profondes Tanger Med afin d’accroître ses capacités de transport de fret. Le Maroc construit par ailleurs une route en Mauritanie afin d’alimenter les marchés subsahariens, et doit mettre en place une plateforme logistique pour l’exportation des fruits et légumes dans le port d’Abidjan

De plus, l’Afrique du Sud subit une récession depuis plusieurs années. Les inégalités sociales se creusent et le modèle politico-économique est paralysée. De ce fait, le Maroc a su imposer sa vision africaine grâce à son soft-power et dépasse l’Afrique du Sud dans bien des domaines : places financières, modèle de diversification économique, moins d’inégalités sociales, infrastructures portuaires, agriculture etc.

Enfin, le rapport français souligne que les opérateurs marocains ne sont pas averses au risque et osent s’installer dans des pays, y compris à risque. L’audace marocaine a permis d’avoir un leadership bancaire considérable, en particulier à l’Ouest africain.

 

 

Mohammed Tabit389 Posts

Directeur technique du groupe discovery morocco.Entrepreneur web et dévelopeur marocain.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register