Tentative de coup d’Etat en Turquie.

Des affrontements et manifestations ont eu lieu dans plusieurs grandes villes de Turquie, cette nuit du vendredi 15 juillet, après que des militaires putschistes aient annoncé avoir pris le pouvoir dans le pays. L’agence gouvernemental Anatolie a publié, samedi matin, deux derniers bilans faisant état de 90 morts et plus de 1 150 blessés. 1563 militaires ont été arrêtés d’après un responsable turc anonyme, cité par l’AFP, et 265 morts et 1440 blessés, 2839 militaires arrêtés selon le Premier ministre turc.

Dans la nuit, le premier ministre, Binali Yildirim, a assuré que la tentative de coup d’Etat était  » largement sous contrôle « . Samedi, une cinquantaine de soldats putschistes se sont rendus pendant que des F-16 bombardaient des chars rebelles près du palais présidentiel. L’agence Anatolie annonçait en début de matinée, que 200 putschistes retranchés dans l’Etat-Major des armées s’étaient rendus.

Quelques heures après la tentative, le président turc s’est exprimé, par téléphone sur la chaîne CNN-Türk, appelant les Turcs à descendre en masse dans les rues afin de résister à ce  » soulèvement d’une minorité au sein de l’armée « . Appel qu’il a réitéré samedi , dans la matinée.

 » C’est un soulèvement dans lequel ‘ l’Etat parallèle ‘ a également une part « , a affirmé le président Erdogan, en référence au prédicateur Fethullah Gülen, ancien allié devenu ennemi, aujourd’hui en exil aux Etats-Unis. Le mouvement de ce dernier a, dans la nuit, condamné  » toute intervention armée dans les affaires intérieures de la Turquie « .

 

Mohammed Tabit389 Posts

Directeur technique du groupe discovery morocco.Entrepreneur web et dévelopeur marocain.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register