Zambie : La 2ème étape de la tournée africaine du Roi Mohammed VI

Après sa visite au Ghana, c’est la Zambie qui est la deuxième étape de la tournée africaine de SM le Roi Mohammed VI, arrivé ce dimanche 19 février en République de Zambie. Reçu par le président Edgar Lungu, c’est dans un accueil rythmé par des danses traditionnelles que Le Roi a effectué son arrivée sur le territoire.

 

Une visite qui inaugurera de nouvelles relations renforcées entre les deux pays, dans le but d’établir de nouveaux ponts économiques, rapporte l’agence MAP. Il s’agit d’un nouveau sentier que le Roi décide d’arpenter en Afrique Australe, prouvant encore une fois sa détermination à faire de sa relation, avec l’ensemble du continent africain, sa priorité majeure.

 

Ancien soutien du parti pro-Polisario, il faut rappeler que la Zambie avait décidé de retirer sa reconnaissance de la « RASD » (république arabe sahraouie démocratique) et de « rompre ses relations diplomatiques » avec ce mouvement, avait déclaré le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba à Rabat en juillet dernier. La Zambie rejoint donc les nombreux pays africains qui se sont rétracté quant à leur position sur la question du Sahara marocain.

Le principal objectif de cette rencontre est de fructifier les coopérations commerciales et de permettre la mise en place d’une véritable collaboration dans le secteur des affaires.

Une collaboration déjà entamé puisque d’après les propos de Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de CGEM (Confédération générale des entreprises du Maroc) « Nous devons passer à une autre étape de la proximité économique, celle de la création de la valeur ajoutée partagée et d’investissement créateur de richesses et d’emplois » ajoutant à cela le souhait de « dégager de nouvelles synergies et de nouveaux partenariats entre les communautés d’affaires des deux pays ».

Rappelons que l’émergence de nouvelles compagnies marocaines en Afrique australe conduira à l’affirmation concrète de ce nouvel acteur dans cette zone, jusqu’ici appropriée massivement par l’Afrique du Sud, concurrent principal du Maroc au sein du continent.

Par ailleurs l’ISS (l’Institut des Études Stratégiques), Think Thank spécialisé dans les questions africaines, a indiqué que le Royaume du Maroc « jouit d’importants atouts qui font de lui l’une des principales puissances du continent ».

Le Maroc est ainsi devenu en l’espace de quelques années l’un des principaux acteurs économiques en Afrique. Une position accentuée sur le plan économique à travers de nombreux investissements dans différents pays, qui marqueront de futures coopérations avec le Mali, la Côte d’Ivoire et la Guinée dans les prochains jours.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register